Les Voyages d'Andréa Un rêve devenu réalité....!
Nous avons enfin largué les amarres !!
Taquet bien enroulé
En ce matin de beau temps, la marée nous est favorable. Un léger vent d'est nord-est s'est levé. je regarde Élisabeth qui, d'une main assurée et déterminée, retire du taquet le dernier bout qui nous retient encore à la terre ferme. Une légère poussée sur la poignée des gaz. Andréa se libère de ses dernières entraves. Ses hélices battent la mer avec vigueur. Sa carène frissonne, comme pour partager avec nous la joie de cet appareillage tellement attendu. Il faut dire que les préparatifs nous parurent parfois long et laborieux. Les nombreuses vérifications (on n'est jamais trop prudent), les modifications et corrections de pièces trop usées, voire endommagées (sacré guindeau !), et l'installation de nouveaux joujoux électroniques destinés à rendre les traversées plus sûres, ont cultivé notre impatience et notre agacement, mais sans jamais entamer notre enthousiasme. Encore quelques manœuvres. Les haubans chahutés par le souffle du vent, Andréa avance à milieu les méandres du port de Port-Médoc, cap vers la haute mer.